Bilan sur l’économie européene en 2017

Bilan sur l’économie européenne en 2017

La force de l’économie européenne est basée principalement sur les activités agricoles permettant à l’UE de se placer à la première loge de la première puissance agricole en sa qualité de premier importateur mondial et aussi de premier exportateur mondial. 

Bien que l’UE ne se trouve pas aux premières places de la puissance tertiaire et industrielle pour égaler les USA, elle est toujours    classée comme premières zones économiques mondiales avec un PIB de 16 201 milliards d’USD représentant un peu moins le quart du PIB mondial.

La traversée de l’économie européenne face aux crises

La crise de la zone euro n’a pas empêché les dirigeants européens à déployer la volonté de mettre en place un marché  concurrentiel, malgré les caractères hétérogènes des pays membres. A noter que la mégalopole européenne est le pilier pour faire face aux crises économiques et financières depuis 2008. Ce n’est qu’en 2016 que tous les pays de l’UE ont pu constater ensemble  la vraie croissance.

Durant cette traversée, plusieurs Etats membres de l’UE ont enregistré des déficits et des dettes publics, amplifiés par un taux de chômage inconcevable dépassant les 10% jusqu’en 2016, la période de redressement de l’économie européenne.

Que s’est-il passé en 2017 pour classifier  l’économie européenne parmi les meilleures

A partir de 2016, l’UE a vu son PIB augmenté significativement affichant 1,8% en 2017, contre 1,6% en 2016. L’ensemble des déficits publics de l’économie européenne est réduit jusqu’à 1,4% du PIB en 2017 si le taux était relativement élevé dans les années précédentes. Le taux de chômage    à deux chiffres durant les années antérieures sont également remis à un chiffre, soit environ 8%. Pour ce qui concerne les échanges commerciaux,  l’économie européenne est basée sur les échanges avec les pays en dehors de l’UE qui détient en effet la 3ème puissance commerciale. Le Brexit représente également un événement qui impacte l’économie européenne 2017 et subséquente qui traverse une période de tensions et d’incertitudes. Plusieurs sont les campagnes électorales qui vont converger à l’économie européenne en 2017 et 2018, sans sous-estimer la crise des réfugiés.